PROPOSITION DE RÉSOLUTION
PDF 109kWORD 47k
10.11.2014
PE537.135v01-00
 
B8-0231/2014

déposée conformément à l'article 133 du règlement


sur la multiplication des cas de pédopiégeage et sur la protection des utilisateurs mineurs des réseaux sociaux en ligne


Mara Bizzotto

Proposition de résolution du Parlement européen sur la multiplication des cas de pédopiégeage et sur la protection des utilisateurs mineurs des réseaux sociaux en ligne  
B8‑0231/2014

Le Parlement européen,

–       vu l'article 133 de son règlement,

A.     considérant que Twitter, Google et Facebook ne sont pas uniquement des réseaux sociaux populaires mais constituent désormais également un outil dangereux permettant de solliciter des mineurs à des fins sexuelles – pédopiégeage – et d'échanger des contenus pédopornographiques; que la sollicitation en ligne à des fins sexuelles est un phénomène qui prend toujours plus d'ampleur et touche de plus en plus de mineurs;

B.     considérant que l'enquête récemment publiée par l'organisation ECPAT International (End Child Prostitution, Child Pornography and Trafficking of Children for Sexual Purposes) [Éradication de la prostitution enfantine, de la pédopornographie et du trafic d'enfants à des fins sexuelles] montre que 90 % des 131 élèves auprès desquels l'enquête a été effectuée avaient ouvert un profil Facebook avant d'avoir 13 ans, la limite d'âge minimale imposée par ce réseau social, que deux élèves par classe y comptent plus de 1 200 "amis", que 60 % ont déjà reçu des commentaires à caractère sexuel et que 90 %, s'ils se trouvaient en situation de danger en ligne, n'en parleraient pas à leurs parents par crainte de leur réaction;

1.      invite la Commission à prendre des mesures afin de lutter contre le phénomène du pédopiégeage en Europe;

2.      invite la Commission à encourager une utilisation correcte et responsable du web afin qu'il ne soit pas une source de danger pour les jeunes et les utilisateurs mineurs.

Avis juridique - Politique de confidentialité