PROPOSITION DE RÉSOLUTION
PDF 153kWORD 59k
8.6.2016
PE596.953v01-00
 
B8-0787/2016

déposée conformément à l'article 133 du règlement


sur l'échec des politiques d'ouverture financière et d'austérité promues par la Commission européenne


Sophie Montel, Florian Philippot

Proposition de résolution du Parlement européen sur l'échec des politiques d'ouverture financière et d'austérité promues par la Commission européenne  
B8‑0787/2016

Le Parlement européen,

–  vu l'article 133 de son règlement,

A.  considérant qu'il existe depuis les années 1980 une tendance généralisée à l'adoption de politiques néolibérales ayant débouché sur une accélération du degré de concurrence et une réduction du rôle de l'État, comme en atteste le FMI dans une récente étude;

B.  considérant que cette plus grande concurrence obtenue par des vagues successives de déréglementations et de privatisations était censée stimuler la croissance, puisque la libéralisation des comptes de capital devait réduire les risques et canaliser l'épargne vers son usage le plus productif;

C.  considérant cependant que trois économistes du FMI montrent que l'ouverture financière et notamment les flux bancaires et spéculatifs alimentent non seulement les bulles et les crises financières mais ont aussi un impact négatif sur la croissance à long terme, rendant dès lors son avantage incertain mais son coût certain;

D.  considérant que les institutions européennes font peu de cas de ces récentes recherches économiques et continuent de promouvoir l'austérité et l'ordolibéralisme jusqu'à l'absurde;

1.  demande à la Commission et au Conseil d'adopter une politique davantage contracyclique et tenant compte de la situation sociale des pays ayant subi les ravages de la monnaie unique.

Avis juridique - Politique de confidentialité