PROPOSITION DE RÉSOLUTION
PDF 239kWORD 48k
3.1.2017
PE596.691v01-00
 
B8-1421/2016

déposée conformément à l'article 133 du règlement


sur l’usage des nouvelles technologies et les troubles de l’attention


Mireille D'Ornano

Proposition de résolution du Parlement européen sur l’usage des nouvelles technologies et les troubles de l’attention  
B8‑1421/2016

Le Parlement européen,

–  vu l’article 168 du traité sur le fonctionnement de l’Union européenne

–  vu l'article 133 de son règlement,

A.  considérant que, selon une étude du Pew Research Center (2012) menée sur plus de deux mille enseignants américains, 87 % des sondés reconnaissent d’importants déficits d’attention chez leurs élèves et que, selon le Center for Disease Control and Prevention des États-Unis, la prévalence des troubles de l’attention (ADHD) parmi les enfants américains scolarisés serait passée de 5 % au début des années 1990 à 11 % aujourd’hui;

 

B.  considérant que, selon une étude de la société américaine Microsoft (2015, Canada), le temps d’attention moyen serait passé de 12 secondes en 2000 à 8 secondes à la date de l’étude;

 

C.  considérant que cette réduction du temps d’attention serait attribuable à l’usage des nouvelles technologies notamment, selon le Professeur de neuroscience de l’Université de Stanford (États-Unis), Russell Poldrack (Science, janvier 2017);

 

1.  encourage la Commission et les États membres à émettre des lignes directrices sur les troubles de l’attention dans les politiques éducatives et sociales et à encadrer l’usage des technologies à ce qui est strictement nécessaire à l’amélioration de l’apprentissage et de la productivité au travail.

 

Avis juridique - Politique de confidentialité