PROPOSITION DE RÉSOLUTION
PDF 236kWORD 47k
3.1.2017
PE596.720v01-00
 
B8-0011/2017

déposée conformément à l’article 133 du règlement


sur la «médecine personnalisée» et le traitement de la leucémie


Mireille D’Ornano

Proposition de résolution du Parlement européen sur la «médecine personnalisée» et le traitement de la leucémie  
B8‑0011/2017

Le Parlement européen,

–  vu l’article 168 du traité sur le fonctionnement de l’Union européenne,

–  vu l’article 133 de son règlement,

A.  considérant que 14 millions de nouveaux cancers ont été diagnostiqués en 2012 et que la leucémie est le douzième cancer le plus prévalent en Europe avec 82 300 diagnostics en 2012, contre 352 000 dans le monde;

B.   considérant que la leucémie constitue la 8e cause de mortalité liée au cancer en Europe et la 10e mondialement (53 800 décès en 2012 en Europe et 265 000 mondialement) et que son traitement consiste essentiellement en la chimiothérapie, qui enregistre des taux de succès importants (70 % à 80 %) mais induit des effets secondaires sévères;

C.  considérant que des programmes de recherches sur le génome humain sont en cours (Wellcome Trust Sanger Institute, Royaume-Uni) et permettraient une personnalisation des traitements anticancéreux; que la Rete Ematologica Lombarda (Italie) utilise de telles méthodes;

1.  souligne que la médecine personnalisée représente une avancée thérapeutique permettant d’améliorer le rapport coûts-bénéfices du traitement des pathologies lourdes;

2.  encourage la Commission à soutenir la recherche relative à la médecine personnalisée, notamment pour l’instauration de méthodes de diagnostic rigoureuses.

Avis juridique - Politique de confidentialité