PROPOSITION DE RÉSOLUTION
PDF 237kWORD 47k
15.5.2017
PE605.477v01-00
 
B8-0378/2017

déposée conformément à l’article 133 du règlement


sur la sensibilisation à la maladie cœliaque


Aldo Patriciello

Résolution du Parlement européen sur la sensibilisation à la maladie cœliaque  
B8-0378/2017

Le Parlement européen,

–  vu l’article 133 de son règlement,

A.  considérant que, bien que la maladie cœliaque figure aujourd’hui parmi les pathologies les plus fréquentes au monde, elle reste trop souvent non diagnostiquée et peu connue, et qu’en raison de symptômes cliniques multiformes, les diagnostics effectivement prononcés conduisent à une sous-estimation de sa dimension épidémiologique;

B.  considérant que, d’après des données de sources diverses, la maladie cœliaque frappe entre 0,5 % et 1 % de la population mondiale (Association of European Coeliac Societies); que cette pathologie est fréquente dans l’ensemble de l’Europe, mais reste largement sous-diagnostiquée, y compris dans des pays où le corps médical comme le public sont davantage sensibilisés, donc attentifs à la question;

C.  considérant que la maladie cœliaque, au stade initial, engendre seulement une sensation générale de faiblesse, mais produit par la suite tout un éventail de symptômes; qu’en adoptant un régime alimentaire sans gluten, le patient atteint de symptômes de la maladie cœliaque peut se rétablir entièrement; que cette pathologie, lorsqu’elle n’est pas traitée de manière adéquate, entraîne des atteintes de l’appareil digestif, et plus particulièrement de l’intestin grêle;

1.  invite la Commission à soutenir des actions de prévention ainsi que de sensibilisation au problème, la maladie cœliaque touchant particulièrement certains États membres de l’Union, de sorte que les répercussions de cette pathologie puissent être limitées dans une mesure toujours plus grande.

 

Avis juridique - Politique de confidentialité