PROPOSITION DE RÉSOLUTION
PDF 157kWORD 48k
7.11.2018
PE624.222v01-00
 
B8-0515/2018

déposée conformément à l’article 133 du règlement intérieur


sur les études de genre


Dominique Bilde, Mylène Troszczynski

Proposition de résolution du Parlement européen sur les études de genre  
B8‑0515/2018

Le Parlement européen,

–  vu l’article 133 de son règlement intérieur,

A.  considérant que le taux d’emploi des diplômés est de 82 % pour les hommes et de 80,2 % pour les femmes et que les femmes représentaient 57 % des diplômés en sciences sociales et 64,6 % en arts et humanités (en 2015), mais seulement deux cinquièmes des diplômés scientifiques, alors que le taux de chômage chez ces derniers est bas;

B.  considérant que le site «studyportals.com» référence 89 masters européens liés aux «études de genre et sexualité» (les «études») et qu’Erasmus Mundus soutient un programme dans ces études;

C.  considérant que selon The Guardian du 19 novembre 2012, ces études attirent un public féminin, puisqu’à la London School of Economics, huit étudiants sur 85 étaient des hommes;

D.  considérant les débouchés incertains de ces études, et leur manque de rigueur scientifique, illustré aux États-Unis par un canular récent;

1.  souligne la décision de la Hongrie d’interdire ces études;

2.  s’alarme de l’attrait des femmes pour ces études et des conséquences sur leur employabilité;

3.  encourage la Commission et les États membres à étudier les débouchés de ces études et à vérifier l’exactitude et l’objectivité des informations fournies par les établissements d’enseignement.

 

Dernière mise à jour: 8 novembre 2018Avis juridique - Politique de confidentialité