PROPOSITION DE RÉSOLUTION
PDF 119kWORD 49k
23.1.2019
PE631.679v01-00
 
B8-0078/2019

déposée conformément à l’article 133 du règlement intérieur


sur les importations massives de céréales ne respectant pas les normes européennes


Philippe Loiseau

Proposition de résolution du Parlement européen sur les importations massives de céréales ne respectant pas les normes européennes  
B8‑0078/2019

Le Parlement européen,

–  vu la réponse donnée par M. Andriukaitis, au nom de la Commission européenne, à la question écrite E-004015/2018 de Philippe Loiseau,

–  vu l’article 133 de son règlement intérieur,

A.  rappelant qu’en trente ans, le prix des céréales a été divisé par trois en monnaie constante et que le chiffre d’affaires des céréaliers français notamment a baissé de 62 % sur la même période;

B.  considérant que les importations massives de céréales dans l’Union européenne, notamment de maïs provenant d’Ukraine, sont issues de productions utilisant des produits phytosanitaires interdits dans certains État membres;

C.  estimant que ces importations servent, aux industriels et à certaines coopératives, à faire baisser les cours, ce qui engendre une distorsion de concurrence au détriment des producteurs européens;

1.  estime nécessaire qu’une exception «agriculturelle» soit mise en place au niveau européen, comme le réclament les représentants de la filière céréalière, afin de protéger les marchés agricoles;

2.  demande que soient établies des normes plus strictes pour les importations qui concurrencent les productions agricoles européennes;

3.  demande, à défaut, la mise en place d’une taxation forte pour les importations ne respectant pas les normes de production européennes;

4.  charge son Président de transmettre la présente résolution au Conseil et à la Commission.

 

Dernière mise à jour: 28 janvier 2019Avis juridique - Politique de confidentialité