<Date>{05/11/2019}5.11.2019</Date>
<NoDocSe>B9‑0164/2019</NoDocSe>
PDF 131kWORD 44k

<TitreType>PROPOSITION DE RÉSOLUTION</TitreType>

<TitreRecueil>déposée conformément à l’article 143 du règlement intérieur</TitreRecueil>


<Titre>sur l’ouverture des négociations avec l’Albanie et la Macédoine du Nord</Titre>


<Depute>Dominique Bilde</Depute>


B9‑0164/2019

Proposition de résolution du Parlement européen sur l’ouverture des négociations avec l’Albanie et la Macédoine du Nord

Le Parlement européen,

 vu l’article 143 de son règlement intérieur;

A. considérant qu’entre 2007 et 2020, l’Albanie aurait reçu 1,24 milliard d’euros de fonds de préadhésion et la Macédoine du Nord 1,23 milliard d’euros outre d’autres concours européens, que ces pays bénéficient de l’exemption de visa de court séjour, depuis décembre 2009 pour la Macédoine du Nord et décembre 2010 pour l’Albanie, et de programmes comme Erasmus + auxquels ont participé environ 2 300 ressortissants de Macédoine du Nord et 5 453 Albanais entre 2015 et 2019;

B. considérant que l’Albanie et la Macédoine du Nord souffrent notamment d’un chômage élevé (22,4 % en Macédoine du Nord), d’une faiblesse des salaires moyens et d’indices alarmants de perception de la corruption de Transparency International, qui a dégradé le classement de l’Albanie entre 2017 et 2018[1];

C. considérant que, selon une lettre d’information de la direction exécutive du comité contre le terrorisme du Conseil de sécurité de l’Organisation des Nations unies, l’Albanie faisait partie de la région d’Europe où la concentration de combattants de l’État islamique était la plus élevée[2];

1. s’alarme que l’ouverture des négociations soit abordée lors du sommet de Zagreb en 2020 et demande à la Commission et aux États membres de clore ces pourparlers ainsi que le versement des fonds de préadhésion.

 

[2] «Three states, Bosnia-Herzegovina, Albania, and Kosovo, feature as important gatekeeper countries. With an estimated 1,000 foreign fighters who have joined either al-Qa’ida affiliates or ISIS, the region has the highest concentration of ISIS fighters in Europe». Direction exécutive du comité contre le terrorisme du Conseil de sécurité de l’Organisation des Nations unies, Newsletter, mars 2017.

Dernière mise à jour: 5 novembre 2019Avis juridique