Index 
 Texte intégral 
Débats
Jeudi 27 septembre 2007 - Strasbourg Edition JO

Explications de vote
MPphoto
 
 

Texte déposé : RC-B6-0362/2007

  Marie-Arlette Carlotti (PSE), par écrit. – (FR) Je me réjouis de l'engagement du Parlement européen en faveur du déploiement d'une force européenne au Tchad et en Centrafrique pour mettre fin aux violences à l'encontre des populations civiles et créer les conditions d'un retour volontaire des centaines de milliers de réfugiés et déplacés. Car déjà, aujourd'hui, le conflit du Darfour n'a plus de frontière. Mais demain, lorsque la force mixte ONU-Union africaine va s'y déployer, la contagion vers les pays voisins pourrait devenir incontrôlable!

C'est pourquoi cette force européenne est indispensable au dispositif global de sécurisation et de réconciliation dans la région. Mais elle ne portera ses fruits que si toutes les parties en conflit "jouent le jeu" de la paix. Pour cela, elle doit respecter au moins deux conditions sur lesquelles j'ai souhaité insister dans la rédaction de cette résolution. D'abord, une absolue neutralité et impartialité. Ensuite, un équilibre dans la composition des forces en présence: la France ne doit pas chercher à "tirer les ficelles". L'attitude de Nicolas Sarkozy laisse planer des doutes à ce sujet.

Aux côtés des socialistes français du Parlement européen, je serai particulièrement vigilante pour faire prévaloir l'intérêt de l'Afrique et celui de l'Europe sur le "pré carré" français.

 
Avis juridique - Politique de confidentialité