Index 
 Texte intégral 
Débats
Mercredi 12 mars 2008 - Strasbourg Edition JO

Heure des questions (Conseil)
MPphoto
 
 

  Le Président. (EN) Je vous comprends, Monsieur Mitchell, mais plus de temps nous consacrons à ces questions, moins nous en aurons pour répondre aux autres questions posées tout aussi légitimement par les députés. C’est le Conseil qui a décidé de répondre à ces questions simultanément. L’honorable député n’en pâtira pas, puisqu’il aura l’occasion de s’exprimer sur sa propre question. J’estime donc qu’il ne sera pas lésé.

C’est pourquoi nous continuerons notre travail. Dans le cas contraire, nous gaspillerons plus de temps que nous pouvons nous le permettre. Il devient de plus en plus difficile d’arriver à un niveau de productivité minimal au cours de l’heure des questions, qui est si importante dans nos travaux parlementaires. Monsieur le Président en exercice, vous avez la parole.

 
Avis juridique - Politique de confidentialité