Index 
 Texte intégral 
Débats
Mercredi 9 avril 2008 - Bruxelles Edition JO

Interventions d’une minute sur des questions politiques importantes
MPphoto
 
 

  Urszula Krupa (IND/DEM). (PL) Madame la Présidente, le Conseil de l’Europe a été créé pour protéger les droits de l’homme – ce qui inclut le droit à la vie pour chacun – et pour promouvoir des valeurs fondamentales communes en renforçant simultanément la sécurité pour les citoyens en Europe, et cela implique un refus du droit de tuer. Et pourtant, lors de sa session plénière du 16 avril 2008, l’Assemblée parlementaire va examiner un rapport intitulé «Accès à l’avortement sûr et légal en Europe», un rapport qui recommande que les femmes aient un droit garanti à l’avortement, que les obstacles à la réalisation d’un avortement soient éliminés et que les contraceptifs soient accessibles à un faible coût, y compris les méthodes d’avortement rapide, qui sont non seulement dangereuses d’un point de vue médical, mais aussi tout fait contraires à l’éthique.

J’aimerais exprimer mon opposition au rapport qui, en reniant les objectifs pour lesquels le Conseil de l’Europe a été créé, revient à promouvoir le meurtre des plus vulnérables et la contraception.

 
Avis juridique - Politique de confidentialité