Index 
 Précédent 
 Suivant 
 Texte intégral 
Débats
Mercredi 7 mai 2008 - Bruxelles Edition JO

2. Déclaration de la Présidence
PV
MPphoto
 
 

  Le Président. (EN) Mesdames et Messieurs, nous sommes tous au courant du terrible cyclone tropical, Nargis, qui a ravagé la Birmanie/Myanmar samedi dernier. Cette tragédie a coûté la vie à des dizaines de milliers de personnes, a fait des centaines de milliers de sans-abri et a détruit les infrastructures des régions les plus densément peuplées du pays. Il s’agit du plus grand désastre qui ait jamais touché le pays, et on ne connaît pas encore l’étendue des pertes humaines et des dommages.

La junte militaire au pouvoir n’a apparemment pas pu gérer la situation de manière appropriée. Aucune mesure préventive n’a été prise et la population n’a reçu aucun soutien adéquat.

Même si c’est une bonne nouvelle que le référendum sur la Constitution ait été reporté au 24 mai dans les régions les plus touchées par le cyclone (les régions de Rangoon et du delta de l’Irrawaddy), ce report doit être étendu à tout le pays si le gouvernement veut exprimer son inquiétude pour sa population en se concentrant sur l’aide humanitaire et les actions immédiates.

Les autorités ont indiqué qu’elles verraient d’un bon œil l’aide internationale. Cela doit être perçu comme un geste positif et nous espérons que le gouvernement facilitera la mise en œuvre des mesures d’assistance internationales.

L’Union européenne a déjà commencé à lancer des mesures d’aide d’urgence. Au cours de notre prochaine plénière à Strasbourg, la Commission européenne nous présentera son rapport sur l’aide humanitaire fournie et les conditions de délivrance de cette aide sur le terrain.

La population de Birmanie/Myanmar mérite sincèrement notre solidarité. C’est pourquoi j’aimerais l’exprimer au nom du Parlement européen, et en toute sincérité, et je voudrais ajouter qu’à l’heure actuelle, nous pensons également à la lauréate du Prix Sakharov Aung San Suu Kyi. Nous sommes solidaires avec elle et exigeons qu’elle soit libérée afin qu’elle puisse œuvrer en faveur de la liberté de son peuple et de la démocratie dans son pays.

 
Avis juridique - Politique de confidentialité