Index 
 Précédent 
 Suivant 
 Texte intégral 
Procédure : 2008/2622(RSP)
Cycle de vie en séance
Cycles relatifs aux documents :

Textes déposés :

RC-B6-0402/2008

Débats :

PV 03/09/2008 - 2

Votes :

PV 03/09/2008 - 7.5
CRE 03/09/2008 - 7.5

Textes adoptés :

P6_TA(2008)0396

Débats
Mercredi 3 septembre 2008 - Bruxelles Edition JO

7.5. Situation en Géorgie (débat)
PV
  

- Avant le vote sur le paragraphe 19:

 
  
MPphoto
 

  Elmar Brok, au nom du Groupe PPE-DE. – (DE) Monsieur le Président, nous avons utilisé le texte antérieur au moment de rédiger cette résolution, mais sa formulation ne reflète pas le fait que le Conseil européen s’est réuni entre-temps. Je propose donc de modifier la deuxième partie du texte comme suit: «se félicite de la décision du Conseil européen de déployer». Notre texte actuel demande au Conseil de le faire, mais il l’a déjà fait. Nous devons donc modifier la formulation en conséquence.

 
  
  

(Le Parlement accepte l’amendement oral)

- Avant le vote sur la résolution:

 
  
MPphoto
 

  Martin Schulz , au nom du Groupe PSE.(DE) Monsieur le Président, mon groupe a connu hier un débat animé à propos de cette résolution. Sur certains points essentiels, il diffère du texte que le groupe Socialiste du Parlement européen avait proposé à l’origine. Je ne souhaite en aucune façon remettre en question les négociations ni minimiser le succès obtenu par les négociateurs qui sont parvenus à une résolution de compromis avec les autres groupes, mais il y a un élément que nous ne parvenons pas à faire passer alors qu’il joue un rôle essentiel dans notre résolution.

Bien que cet élément, que je préciserai dans une minute, ne fasse plus partie du texte, notre groupe a décidé de voter en faveur de la résolution de compromis parce que nous pensons qu’il est important que le Parlement européen envoie un signal uni. Toutefois, je tiens à dire que nous aurions aimé que le texte fasse clairement état de l’attitude agressive du président Saakashvili et du fait qu’au début du conflit, et de façon tout à fait inappropriée...

(Protestations à droite et applaudissements à gauche)

Nous aurions voulu que cette résolution mentionne les événements qui se sont produits au début du conflit, ne serait-ce que pour faire remarquer que ceux-là mêmes qui protestent avec une telle véhémence aujourd’hui sont les mêmes qui souhaitent intensifier les conflits plutôt que les apaiser.

(Applaudissements à gauche et protestations à droite)

 
  
MPphoto
 

  Le Président. – Vous comprendrez certainement qu’à ce stade du vote, je ne compte pas rouvrir un débat. Le Groupe Socialiste du Parlement européen a jugé bon d’expliquer son vote final par cette remarque, et je pense que tout le monde a compris de quoi il s’agissait. Il n'est pas nécessaire de rouvrir le débat. Nous allons donc passer au vote sur la proposition de résolution commune.

 
Avis juridique - Politique de confidentialité