Index 
 Texte intégral 
Débats
Jeudi 19 février 2009 - Bruxelles Edition JO

Explications de vote
MPphoto
 
 

Texte déposé : B6-0100/2009

  David Sumberg (PPE-DE). (EN) Madame la Présidente, Je voulais expliquer le fait d’avoir été l’un des cinq membres seulement de cette Assemblée qui aient voté contre cette résolution. J’ai agi ainsi, non parce que je refuse que l’aide économique aille à ceux qui ont souffert de manière tragique au cours de cette crise et qu’à ce titre, une assistance leur soit octroyée - celle-ci est tout à fait justifiée - mais simplement parce que cette résolution, comme la plupart des résolutions sur le Moyen-Orient, est lacunaire. Lacunaire, parce qu’elle n’établit pas les bons et les mauvais côtés de la situation et, sans ces éléments, cette résolution ne peut et ne devrait avoir de raison d’être.

Le fait est que si nous sommes là à Gaza aujourd’hui, c’est à cause des actions du groupe Hamas, qui a fait pleuvoir bombes et roquettes sur un État souverain, lequel a le droit - comme tout État souverain - de réagir et de prendre la défense de son propre peuple. Tant que la responsabilité de cette crise n’est pas clairement établie dans les résolutions de ce Parlement, alors les résolutions elles-mêmes ne peuvent être efficaces. Le temps est venu pour ce Parlement de dire au Hamas: «Reconnaissez l’État d’Israël, négociez avec lui, finissez-en avec les positions antisémites de votre charte et alors seulement nous pourrons lancer le processus de paix».

 
Avis juridique - Politique de confidentialité