Index 
 Texte intégral 
Débats
Jeudi 23 avril 2009 - Strasbourg Edition JO

Consolider la stabilité et accroître la prospérité dans les Balkans occidentaux - Situation en Bosnie-et-Herzégovine (débat)
MPphoto
 

  Angelika Beer (Verts/ALE). - (DE) Monsieur le Président, je voudrais remercier le commissaire Rehn pour l’exposé de la situation des Balkans occidentaux qu’il nous a fait aujourd’hui.

Je reviens tout juste de Macédoine et du Kosovo et je voudrais aborder trois points. Le premier est la désunion de l’Union européenne. Si cette désunion persiste dans la politique étrangère et de sécurité commune, nous n’aurons aucune stabilité et nous ne pourrons pas venir à bout des divisions ethniques dans les Balkans.

Deuxièmement, la stratégie des conservateurs allemands de la CDU a fait l’effet d’une bombe dans les Balkans, car elle prive la perspective européenne de toute crédibilité et si la campagne électorale européenne est conduite de cette manière, il y aura de nouveaux conflits dans les Balkans.

Troisièmement, et c’est la raison pour laquelle il nous faut agir maintenant, non seulement pour maintenir la perspective européenne, mais aussi pour la rendre accessible: la Grèce doit arrêter de s’opposer à l’adhésion de la Macédoine à l’OTAN et nous devons nous unir pour reconnaître l’indépendance du Kosovo, sans quoi notre mission EULEX en pâtira.

 
Avis juridique - Politique de confidentialité