Index 
 Texte intégral 
Débats
Mardi 5 mai 2009 - Strasbourg Edition JO

Vins rosés et pratiques œnologiques autorisées (débat)
MPphoto
 

  Agnes Schierhuber, au nom du groupe PPE-DE.(DE) Madame la Présidente, Madame la Commissaire, je me réjouis de vous revoir ici aujourd’hui. Tout au long de ma carrière politique, en Autriche et depuis près de 15 ans au Parlement européen, les débats sur le vin ont toujours été chargés d’émotion. Nous le constatons une nouvelle fois aujourd’hui.

Selon moi, le vin est l’un des produits les plus élégants que l’agriculture puisse produire. Il est dans l’intérêt de la qualité de la production des viticulteurs européens, et tout particulièrement autrichiens, de donner la priorité à la qualité et à la particularité du vin des différentes régions.

Nous pensons que le mélange des vins ne constitue pas un procédé œnologique. Le rosé est le produit d’un procédé œnologique spécial, très traditionnel. Par conséquent, Madame la Commissaire, je soutiens l’ensemble de mes collègues qui, comme moi, rejettent ce mélange ou coupage de vin rouge et de vin blanc. Il était temps de disposer d’une définition claire, applicable à la production de vins rosés traditionnels.

Madame la Commissaire, les États membres doivent également avoir la possibilité d’être informés, comme vous l’avez signalé, pour voir certaines décisions différemment ou les amender. Je vous prie instamment de le faire, au nom de la qualité de la production vinicole européenne.

 
Avis juridique - Politique de confidentialité