Index 
 Texte intégral 
Débats
Jeudi 8 juillet 2010 - Strasbourg Edition JO

Régime d’importation dans l’UE des produits de la pêche et de l’aquaculture dans la perspective de la future réforme de la PCP (débat)
MPphoto
 

  Maria do Céu Patrão Neves (PPE).(PT) Monsieur le Président, Madame la Commissaire, l’Europe est aujourd’hui le plus grand marché européen pour les produits de la pêche et de l’aquaculture, important quelque 60 % du poisson consommé. La production européenne de poisson ne suffit pas et ne peut pas suffire dans un futur proche à satisfaire la demande pour ces types de produits; leur importation est devenue une nécessité.

Dans ce contexte, il est important de sauvegarder deux aspects fondamentaux: premièrement, établir les conditions nécessaires pour garantir aux consommateurs européens l’accès à des produits de la pêche et de l’aquaculture importés de qualité et, deuxièmement, mettre en place un cadre de concurrence loyale, tant pour les produits importés que pour ceux capturés et produits par les secteurs de la pêche et de l’aquaculture en Europe.

Il est par conséquent nécessaire que les produits de la pêche et de l’aquaculture qui sont importés par l’Union européenne respectent les mêmes normes environnementales, sociales, sanitaires et qualitatives que celles imposées pour les produits de l’UE. La réforme du marché commun des produits de la pêche et de l’aquaculture est également nécessaire, en particulier la révision des mécanismes utilisés pour combattre des phénomènes tels que la suppression progressive des droits de douane et la compétitivité croissante des importations.

Ce rapport du Parlement, rédigé sous la direction admirable de M. Cadec, arrive à point nommé et passe en revue une série de propositions importantes pour le développement durable du secteur de la pêche et des secteurs connexes, dont la commercialisation.

 
Avis juridique - Politique de confidentialité