Index 
 Texte intégral 
Débats
Mercredi 8 septembre 2010 - Strasbourg Edition JO

Explications de vote
MPphoto
 
 

Texte déposé : A7-0235/2010

  Robert Rochefort (ALDE), par écrit. – Alors que la crise économique n’a pas encore produit tous ses effets sur les taux de chômage, il est impératif que soit mise en œuvre une stratégie européenne ambitieuse en matière d’emploi.

J’approuve l’objectif que se fixe le Conseil d’atteindre 75 % de participation de la population européenne au marché de l’emploi d’ici à 2020, mais il faut aller plus loin. Il faut par exemple se fixer pour objectif de relever le taux d’emploi des groupes vulnérables, tels que les jeunes de 15 à 25 ans, les travailleurs âgés, les femmes actives non qualifiées, ou encore les personnes handicapées. Ou encore réduire davantage le taux d’abandon scolaire sous la barre des 10 %.

Par ailleurs, il me semble que la difficile insertion sur le marché du travail des chômeurs de longue durée doit faire l’objet de politiques particulières, et je demande au Conseil de se donner les moyens de le réduire d’au moins 10 % d’ici 10 ans. Pour y parvenir, il faut notamment, comme le propose mon collègue Csaba Őry dans son rapport, qu’au moins 25 % des chômeurs de longue durée puissent participer à une mesure d’activation pouvant prendre la forme d’un perfectionnement, d’une formation et/ou d’une reconversion.

 
Avis juridique - Politique de confidentialité