Indiċi 
 Preċedenti 
 Li jmiss 
 Test sħiħ 
Proċedura : 2009/2178(INI)
Ċiklu ta' ħajja waqt sessjoni
Ċiklu relatat mad-dokument : A7-0175/2010

Testi mressqa :

A7-0175/2010

Dibattiti :

PV 20/09/2010 - 22
CRE 20/09/2010 - 22

Votazzjonijiet :

PV 22/09/2010 - 5.13
CRE 22/09/2010 - 5.13
Spjegazzjoni tal-votazzjoni
Spjegazzjoni tal-votazzjoni

Testi adottati :

P7_TA(2010)0340

Rapporti verbatim tad-dibattiti
L-Erbgħa, 22 ta' Settembru 2010 - Strasburgu Edizzjoni riveduta

5.13. L-infurzar tad-drittijiet tal-proprjetà intellettwali fis-suq intern (A7-0175/2010, Marielle Gallo) (votazzjoni)
Minuti
 

− Prima della votazione:

 
  
MPphoto
 

  Jorgo Chatzimarkakis (ALDE). - Herr Präsident! In der niederländischen Version der Entschließung zum Gallo-Bericht gibt es einen Fehler. Dort bin ich als Mitunterzeichner der Entschließung seitens S&D, Grüne und GUE als GUE-Mitglied aufgeführt. Hierzu stelle ich fest: Erstens bin ich kein Mitglied der GUE-Fraktion, kein Linker, kein Kommunist. Zweitens bin ich nach wie vor Mitglied der ALDE-Fraktion, Liberaler, und werde mit der ALDE-Entschließung stimmen, so wie viele Mitglieder anderer Fraktionen dieses Hauses auch. Und drittens ist die GUE aufgefordert, auch für die ALDE-Entschließung zu stimmen.

(Heiterkeit)

 
  
MPphoto
 

  Presidente. − Va bene, provvederemo collega, ma non si sa mai nella vita cosa può succedere un giorno, quindi. Comunque provvederemo a correggere le posizioni.

 
  
MPphoto
 

  Marielle Gallo, rapporteure. − Monsieur le Président, les deux résolutions alternatives sont tombées. Il ne reste plus qu'un texte. C'est mon rapport, qui est un compromis... Écoutez-moi, Monsieur Daniel Cohn-Bendit, laissez-moi au moins vous dire que c'est un compromis entre les groupes politiques que sont le PPE, l'ALDE, l'ECR et l'EFD. J'ai pris en compte toutes les sensibilités qui s'occupent de la propriété intellectuelle. Je considère maintenant que c'est la responsabilité de notre Parlement de se prononcer. Je ne vois pas pourquoi on laisserait le champ libre à la Commission. Je fais donc appel à vous tous, mes chers collègues, pour vous prononcer au moins sur cette question qui lancera un débat et...

(Le président retire la parole à l'oratrice)

Après le vote sur le paragraphe 13:

rapporteure. − Monsieur le Président, je voudrais encore tendre la main à nos collègues libéraux et accepter que le paragraphe 13 soit rejeté par l'ensemble des groupes politiques qui soutiennent le rapport.

 
Avviż legali - Politika tal-privatezza