Index 
 Texte intégral 
Débats
Mardi 15 février 2011 - Strasbourg Edition JO

Explications de vote
MPphoto
 
 

  Maria do Céu Patrão Neves (PPE), par écrit. (PT) En vertu du règlement (CE) n° 539/2001 du Conseil, les ressortissants brésiliens peuvent se rendre dans tous les États membres de l’Union européenne sans devoir être en possession d’un visa lorsqu’ils effectuent un séjour de courte durée. Le Brésil continue cependant de soumettre à l’obligation de visa les ressortissants de quatre États membres: l’Estonie, Chypre, Malte et la Lettonie. Les autres États membres ont conclu des accords bilatéraux directement avec le Brésil. Pour résoudre ce problème, et étant donné la compétence externe exclusive de l’Union dans ce domaine, le Conseil a adopté une décision autorisant la Commission à ouvrir des négociations en vue de la conclusion d’un accord d’exemption de visa, entre l’Union européenne et le Brésil, pour les séjours de courte durée. L’accord UE-Brésil actuel, pour lequel j’ai voté, établit un régime réciproque d’exemption de visa pour tous les citoyens brésiliens et de l’UE amenés à voyager dans un but touristique ou professionnel, y compris les ressortissants des quatre États membres qui, à l’heure actuelle, ne sont pas exemptés de l’obligation de visa quand ils se rendent au Brésil. L’accord ne remplace pas mais complète les accords bilatéraux existants entre plusieurs États membres de l’UE et le Brésil, et qui couvrent les déplacements à d’autres fins que touristiques et professionnelles (par exemple les étudiants et les chercheurs).

 
Avis juridique - Politique de confidentialité