Index 
 Texte intégral 
Débats
Mardi 15 février 2011 - Strasbourg Edition JO

Explications de vote
MPphoto
 
 

Texte déposé : A7-0010/2011

  Maria do Céu Patrão Neves (PPE), par écrit. (PT) Selon le traité de Lisbonne, la politique commune des visas vis-à-vis des pays tiers relève de la compétence exclusive de l’UE. Seule l’UE, et non les États membres à titre individuel, peut négocier et signer un accord d’exemption de visa avec le Brésil. Ce n’était pas le cas jusqu’à l’entrée en vigueur du traité de Lisbonne. Ce rapport analyse l’accord UE-Brésil d’exemption de visa pour les titulaires de passeports diplomatiques, de service et officiels. La signature officielle de l’accord, au nom de l’Union et du Brésil, a eu lieu à Bruxelles le 8 novembre 2010. Cet accord d’exemption de visa ne remplace pas mais complète les autres accords bilatéraux signés avec différents États membres. Toutefois, l’accord conclu par l’Union prévaudra sur les accords bilatéraux dans des domaines couverts par ceux-ci, à savoir les visites à des fins touristiques et professionnelles. J’accueille favorablement les clauses relatives à la réciprocité entre les ressortissants brésiliens et les citoyens de l’UE, ainsi que la garantie de l’égalité de traitement pour tous les citoyens de l’Union européenne. L’accord prévoit que le Brésil et l’Union européenne pourront suspendre ou dénoncer cet accord uniquement à l’égard de tous les États membres. Voilà pourquoi j’ai voté en sa faveur.

 
Avis juridique - Politique de confidentialité