Index 
 Texte intégral 
Débats
Mardi 5 avril 2011 - Strasbourg Edition JO

Explications de vote
MPphoto
 
 

Texte déposé : A7-0060/2011

  Maria do Céu Patrão Neves (PPE), par écrit. (PT) Le Fonds européen d’ajustement à la mondialisation (FEM) a été créé pour fournir un appui complémentaire aux travailleurs subissant les conséquences de modifications majeures de la structure du commerce mondial. Le 15 février 2011, la Commission a adopté une nouvelle proposition de décision sur la mobilisation du FEM en faveur de la République tchèque afin de soutenir la réinsertion sur le marché du travail des travailleurs licenciés en raison de la crise financière et économique mondiale. Il s’agit là de la deuxième demande à l’examen dans le cadre du budget 2011 et elle concerne la mobilisation d’un montant total de 323 820 euros. Ce dossier se rapporte à 634 licenciements (tous visés par les mesures d’aide) survenus, au cours de la période de référence de quatre mois comprise entre le 16 septembre 2009 et le 16 janvier 2010, dans l’entreprise du secteur de la distribution Unilever ČR spol.s r.o., dans la région de Střední Čechy. L’appréciation de la Commission a conclu qu’il y a un lien entre les licenciements et les modifications majeures de la structure du commerce mondial ou la crise financière et économique, et que les licenciements concernés étaient de caractère imprévu. La demande satisfaisait aux critères d’éligibilité énoncés dans le règlement FEM, raison pour laquelle j’ai voté en faveur de la mobilisation du Fonds.

 
Avis juridique - Politique de confidentialité