Index 
 Texte intégral 
Débats
Mardi 5 avril 2011 - Strasbourg Edition JO

Explications de vote
MPphoto
 
 

Texte déposé : A7-0065/2011

  Maria do Céu Patrão Neves (PPE), par écrit. (PT) Il est primordial de briser le silence qui entoure toutes les formes de crime et, en l’occurrence, les crimes fondés sur le genre. Les délits qui prennent la forme de violences domestiques, d’abus sexuels, de traite des êtres humains, de mutilations génitales et d’autres types de violations de l’intégrité des femmes et des jeunes filles en particulier devraient être rendus publics de manière à pouvoir les combattre plus efficacement. En fait, une meilleure connaissance de la violence fondée sur le genre permettrait d’accroître la prise de conscience de la société sur ce problème. Ce rapport d’initiative du Parlement européen entend rassembler une série de mesures qui sont indispensables si l’on veut assurer aux femmes européennes une vie décente. Bien que l’on ait attiré l’attention sur le problème de violence à l’encontre des femmes voici plusieurs dizaines d’années, la communauté internationale n’est pas parvenue à mettre un terme à cette forme de criminalité destructrice. En résumé, je pense que l’Union européenne doit adopter la législation nécessaire pour mettre un terme à cette violence et les États membres doivent élaborer des plans d’action nationaux pour lutter contre la violence fondée sur le genre. Voilà pourquoi j’ai voté en faveur de ce rapport.

 
Avis juridique - Politique de confidentialité