Indiċi 
 Preċedenti 
 Li jmiss 
 Test sħiħ 
Proċedura : 2011/0442(COD)
Ċiklu ta' ħajja waqt sessjoni
Ċiklu relatat mad-dokument : A7-0142/2012

Testi mressqa :

A7-0142/2012

Dibattiti :

Votazzjonijiet :

PV 13/06/2012 - 7.6
CRE 13/06/2012 - 7.6
Spjegazzjoni tal-votazzjoni

Testi adottati :

P7_TA(2012)0244

Dibattiti
L-Erbgħa, 13 ta' Ġunju 2012 - Strasburgu Edizzjoni riveduta

7.6. Twessigħ tal-ambitu ġeografiku tal-ħidma tal-BERŻ għar-reġjun tan-Nofsinhar u tal-Lvant tal-Mediterran (A7-0142/2012 - Slavi Binev) (votazzjoni)
PV
 

- Prima della votazione:

 
  
MPphoto
 

  Slavi Binev, rapporteur. − Madame la Présidente, chers collègues, tout d'abord je tiens à exprimer ma gratitude à mes collègues, les rapporteurs fictifs, pour l'aide et la coopération qu'ils ont bien voulu apporter à l'élaboration du rapport sur l'extension géographique du mandat de la Banque européenne pour la reconstruction et le développement aux pays du sud et de l'est de la Méditerranée. Je crois que quand la société exprime son désir de démocratie, tout spécialement comme les pays du sud et de l'est de la Méditerranée l'ont fait, les politiciens sont supposés écouter la voix du peuple.

Chers collègues, nous savons tous que l'Union européenne traverse une crise économique, mais celui qui a le droit de critiquer a également l'obligation d'aider. J'encourage tous mes collègues à être très vigilants à l'égard des libertés dans certains États membres, comme la Bulgarie, pour ne pas avoir honte quand on critique les régimes dans les pays totalitaires.

 
  
MPphoto
 

  Presidente. − Con questo si conclude il primo turno di votazioni.

(La seduta è sospesa per qualche minuto)

 
  
  

VORSITZ: MARTIN SCHULZ
Präsident

 
Avviż legali - Politika tal-privatezza