Kazalo 
 Prejšnje 
 Naslednje 
 Celotno besedilo 
Postopek : 2012/2293(INI)
Potek postopka na zasedanju
Potek postopka za dokument : A7-0155/2013

Predložena besedila :

A7-0155/2013

Razprave :

PV 10/06/2013 - 23
CRE 10/06/2013 - 23

Glasovanja :

PV 11/06/2013 - 12.1
CRE 11/06/2013 - 12.1
Obrazložitev glasovanja

Sprejeta besedila :

P7_TA(2013)0246

Dobesedni zapisi razprav
Torek, 11. junij 2013 - Strasbourg Pregledana izdaja

12.1. Socialna stanovanja v Evropski uniji (A7-0155/2013 - Karima Delli) (glasovanje)
Zapisnik
  

- Avant le vote:

 
  
MPphoto
 

  Karima Delli, rapporteure. − Madame la Présidente, chers collègues, on comptabilise des millions de mal-logés en Europe. Le logement est la première préoccupation des citoyens européens et l'accès au logement est devenu un parcours du combattant pour les plus pauvres, pour les jeunes, pour les familles monoparentales.

C'est pourquoi ce rapport est un véritable levier contre la crise. Tout d'abord contre la crise économique parce que le secteur de la construction et de la rénovation est un secteur porteur d'emplois, où il faudra développer notamment les filières vertes, et donc des emplois locaux non délocalisables. C'est un levier contre la crise sociale, qui réaffirme que le droit au logement est un droit fondamental, et c'est un levier contre la crise écologique, puisque la lutte contre la précarité énergétique est liée à la lutte contre le changement climatique et permet d'aider les ménages les plus pauvres.

Alors, aujourd'hui, nous sommes face à un vote, et j'ai constaté que, malgré le grand nombre de demandes de vote séparé qui ont été déposées, alors que tous les compromis ont été adoptés en commission, je tiens à rappeler ici votre responsabilité face à l'ensemble de nos concitoyens européens. Nous ne pouvons pas vider ce rapport de son sens. À l'heure où l'on reproche à l'Union européenne d'être éloignée des réalités, l'Europe doit investir dans le logement social, parce que cela permettra de contribuer concrètement à redonner confiance à nos citoyens européens, mais surtout d'améliorer leurs conditions de vie. Je vous remercie et j'appelle à ce que l'ensemble de nos collègues votent en faveur de ce rapport.

 
Pravno obvestilo - Varstvo osebnih podatkov