Retour au portail Europarl

Choisissez la langue de votre document :

  • bg - български
  • es - español
  • cs - čeština
  • da - dansk
  • de - Deutsch
  • et - eesti keel
  • el - ελληνικά
  • en - English
  • fr - français (sélectionné)
  • ga - Gaeilge
  • hr - hrvatski
  • it - italiano
  • lv - latviešu valoda
  • lt - lietuvių kalba
  • hu - magyar
  • mt - Malti
  • nl - Nederlands
  • pl - polski
  • pt - português
  • ro - română
  • sk - slovenčina
  • sl - slovenščina
  • fi - suomi
  • sv - svenska
 Index 
 Texte intégral 
Débats
Mercredi 26 février 2014 - Strasbourg Edition révisée

Sécurité ferroviaire (A7-0015/2014 - Michael Cramer)
MPphoto
 
 

  Jacky Hénin (GUE/NGL), par écrit. – Le 26 février au Parlement européen a eu lieu le vote sur le quatrième paquet ferroviaire. Ce paquet ne cache pas ses objectifs: achever la libéralisation du rail. Le rapport de Michael Cramer (Vert allemand) porte sur la sécurité ferroviaire. En libéralisant dogmatiquement, par pure idéologie ultralibérale, la Commission et les majorités successives de ce Parlement ont gravement porté atteinte à la sécurité des voyageurs et des personnels du rail. L'accident mortel de juillet dernier à Brétigny en France en est malheureusement une conséquence parmi bien d'autres. Ce rapport refuse de tenir compte de ces réalités. Nous avons donc voté contre ce rapport.

 
Avis juridique - Politique de confidentialité