Retour au portail Europarl

Choisissez la langue de votre document :

  • bg - български
  • es - español
  • cs - čeština
  • da - dansk
  • de - Deutsch
  • et - eesti keel
  • el - ελληνικά
  • en - English
  • fr - français (sélectionné)
  • ga - Gaeilge
  • hr - hrvatski
  • it - italiano
  • lv - latviešu valoda
  • lt - lietuvių kalba
  • hu - magyar
  • mt - Malti
  • nl - Nederlands
  • pl - polski
  • pt - português
  • ro - română
  • sk - slovenčina
  • sl - slovenščina
  • fi - suomi
  • sv - svenska
 Index 
 Texte intégral 
Débats
Mercredi 2 avril 2014 - Bruxelles Edition révisée

Marché unique européen des communications électroniques - Mesures visant à réduire le coût du déploiement de réseaux de communications électroniques à haut débit - Identification électronique et services de confiance pour les transactions électroniques au sein du marché intérieur (débat)
MPphoto
 

  Marielle Gallo, rapporteure pour avis de la commission du marché intérieur et de la protection des consommateurs. - Monsieur le Président, aujourd'hui, nous franchissons un nouveau pas vers la réalisation du marché unique du numérique.

Le règlement sur l'identification électronique et les services de confiance, en numérisant les démarches administratives, va les simplifier, tout en leur donnant la même valeur juridique que les documents sur papier.

Les étudiants, par exemple, n'auront plus à se déplacer pour s'inscrire dans l'université d'un autre État membre. Les entreprises gagneront du temps et réduiront leurs coûts de fonctionnement grâce à la signature électronique, au cachet électronique, à l'envoi recommandé électronique.

Comme vous le savez, la clé du développement du numérique, c'est la confiance, et j'avoue que je suis très fière que mon idée d'un label européen ait été retenue. Les prestataires de services qui remplissent les conditions de sécurité pourront l'afficher, et ce sera une garantie pour les citoyens.

(Le Président retire la parole à l'oratrice)

 
Avis juridique - Politique de confidentialité