Retour au portail Europarl

Choisissez la langue de votre document :

  • bg - български
  • es - español
  • cs - čeština
  • da - dansk
  • de - Deutsch
  • et - eesti keel
  • el - ελληνικά
  • en - English
  • fr - français (sélectionné)
  • ga - Gaeilge
  • hr - hrvatski
  • it - italiano
  • lv - latviešu valoda
  • lt - lietuvių kalba
  • hu - magyar
  • mt - Malti
  • nl - Nederlands
  • pl - polski
  • pt - português
  • ro - română
  • sk - slovenčina
  • sl - slovenščina
  • fi - suomi
  • sv - svenska
 Index 
 Texte intégral 
Débats
Jeudi 18 septembre 2014 - Strasbourg Edition révisée

Situation en Iraq et en Syrie: offensive de l'EIIL et persécution des minorités (RC-B8-0109/2014, B8-0109/2014, B8-0110/2014, B8-0121/2014, B8-0130/2014, B8-0134/2014, B8-0137/2014, B8-0138/2014)
MPphoto
 
 

  Philippe Juvin (PPE), par écrit. - En tant que cosignataire de cette résolution, j'ai souhaité insister sur la situation dramatique des chrétiens d’Orient victimes de l’épuration religieuse et culturelle menée par l’État islamique. Ce sont bien notre héritage civilisationnel, nos valeurs, notre culture que l’on assassine avec eux. C’est un crime contre l’humanité auquel nous assistons, un crime contre la diversité du monde, un crime contre l’identité du Moyen-Orient mais aussi de l’Europe. L’UE doit s'engager pour permettre aux chrétiens d’Irak et de Syrie de rester dans leur patrie ou d'y retourner en sécurité, car les condamner à l'exil reviendrait à reconnaitre la fin de leur civilisation. Face à l'urgence, l'UE doit agir pour : renforcer son aide humanitaire en faveur des communautés persécutées; organiser une réponse militaire massive afin d'anéantir l'État islamique; soutenir des transitions politiques en Irak et en Syrie assurant aux Chrétiens une meilleure représentation institutionnelle sur le modèle libanais; endiguer la contagion djihadiste en protégeant les pays limitrophes vulnérables comme le Liban mais aussi nos propres pays qui sont menacés par le retour des djihadistes européens dont le chiffre ne cesse de croître. Pour ces djihadistes, nous sommes la cible à abattre car, comme les chrétiens d’Orient, nous sommes le visage de l’altérité. Affrontons leur barbarie sans relâche.

 
Avis juridique - Politique de confidentialité