Retour au portail Europarl

Choisissez la langue de votre document :

  • bg - български
  • es - español
  • cs - čeština
  • da - dansk
  • de - Deutsch
  • et - eesti keel
  • el - ελληνικά
  • en - English
  • fr - français (sélectionné)
  • ga - Gaeilge
  • hr - hrvatski
  • it - italiano
  • lv - latviešu valoda
  • lt - lietuvių kalba
  • hu - magyar
  • mt - Malti
  • nl - Nederlands
  • pl - polski
  • pt - português
  • ro - română
  • sk - slovenčina
  • sl - slovenščina
  • fi - suomi
  • sv - svenska
 Index 
 Texte intégral 
Débats
Jeudi 18 septembre 2014 - Strasbourg Edition révisée

Israël et la Palestine après le conflit à Gaza, et rôle de l'Union européenne (B8-0112/2014, B8-0113/2014, B8-0116/2014, RC-B8-0117/2014, B8-0117/2014, B8-0139/2014, B8-0140/2014, B8-0141/2014)
MPphoto
 
 

  Christine Revault D'Allonnes Bonnefoy (S&D), par écrit. - Le Parlement européen vient d'adopter une résolution sur la situation en Israël et dans les Territoires palestiniens après la guerre de Gaza. Les députés européens condamnent unanimement les violations des droits de l'homme et du droit humanitaire perpétrées durant ce conflit qui a causé des souffrances intolérables aux populations civiles et une grave crise humanitaire. Dans l'immédiat, suite à la signature du cessez-le-feu le 26 août 2014, la priorité doit être donnée à la reconstruction et la réhabilitation de Gaza, ainsi qu'à l'acheminement de l'aide humanitaire. L'UE doit participer à cet effort humanitaire d'urgence, mais aussi jouer un rôle plus actif pour parvenir à une paix durable entre Israéliens et Palestiniens. Avancer vers la paix ne signifie pas revenir au statu quo préalable au conflit. Œuvrer pour la paix passe par la levée du blocus de Gaza, le désarmement de la bande de Gaza et l'arrêt de la colonisation. Le Parlement affirme également son soutien à la politique menée par Mahmoud Abbas dans le sens de la réconciliation entre Palestiniens, condition nécessaire à l'apaisement et au dialogue. Il est temps d'ouvrir un nouveau chapitre de paix pour permettre à la solution à deux États de devenir enfin réalité.

 
Avis juridique - Politique de confidentialité