Retour au portail Europarl

Choisissez la langue de votre document :

  • bg - български
  • es - español
  • cs - čeština
  • da - dansk
  • de - Deutsch
  • et - eesti keel
  • el - ελληνικά
  • en - English
  • fr - français (sélectionné)
  • ga - Gaeilge
  • hr - hrvatski
  • it - italiano
  • lv - latviešu valoda
  • lt - lietuvių kalba
  • hu - magyar
  • mt - Malti
  • nl - Nederlands
  • pl - polski
  • pt - português
  • ro - română
  • sk - slovenčina
  • sl - slovenščina
  • fi - suomi
  • sv - svenska
 Index 
 Texte intégral 
Débats
Mardi 13 janvier 2015 - Strasbourg Edition révisée

Conclusion d’un protocole à l'accord euro-méditerranéen CE/Tunisie pour tenir compte de l'adhésion à l'UE de la Bulgarie et de la Roumanie (A8-0049/2014 - Elmar Brok)
MPphoto
 
 

  Marie-Christine Arnautu (NI), par écrit. — Le Front National s’oppose à tout élargissement de l’Union européenne, qui contribue à transformer ce qui ne devrait être qu’une coopération entre États souverains en un monstre tentaculaire dévorant les nations. Par conséquent, le Front National s’est donc opposé à l’élargissement de l’Union à la Roumanie et à la Bulgarie.

En toute logique, je m’oppose donc aux conséquences de cet élargissement, y compris l’accord objet de la présente recommandation, savoir l'accord euro-méditerranéen CE/Tunisie pour tenir compte de l'adhésion à l'UE de la Bulgarie et de la Roumanie.

 
Avis juridique - Politique de confidentialité