Retour au portail Europarl

Choisissez la langue de votre document :

  • bg - български
  • es - español
  • cs - čeština
  • da - dansk
  • de - Deutsch
  • et - eesti keel
  • el - ελληνικά
  • en - English
  • fr - français (sélectionné)
  • ga - Gaeilge
  • hr - hrvatski
  • it - italiano
  • lv - latviešu valoda
  • lt - lietuvių kalba
  • hu - magyar
  • mt - Malti
  • nl - Nederlands
  • pl - polski
  • pt - português
  • ro - română
  • sk - slovenčina
  • sl - slovenščina
  • fi - suomi
  • sv - svenska
 Index 
 Texte intégral 
Débats
Mercredi 10 juin 2015 - Strasbourg Edition révisée

État des lieux des relations entre l'Union européenne et la Russie (A8-0162/2015 - Gabrielius Landsbergis)
MPphoto
 
 

  Hugues Bayet (S&D), par écrit. ‒ Dans le contexte actuel, il me paraît essentiel d'arriver à un accord qui garantirait la fin du conflit en Ukraine. Depuis quelques temps, la Russie enfreint délibérément le droit international, les principes de démocratie et les valeurs de l'État de droit. Il me semble inconcevable que l'Union européenne et la Russie entretiennent de bonne relation dans ce climat conflictuel actuel. Or, je suis convaincu qu'une relation constructive entre l'Union et la Russie serait possible et bénéfique si elle ne violait pas les valeurs de l'Union et qu'elle appliquait les accords de Minsk. J'ai donc voté en faveur du rapport Landsbergis.

 
Avis juridique - Politique de confidentialité