Retour au portail Europarl

Choisissez la langue de votre document :

  • bg - български
  • es - español
  • cs - čeština
  • da - dansk
  • de - Deutsch
  • et - eesti keel
  • el - ελληνικά
  • en - English
  • fr - français (sélectionné)
  • ga - Gaeilge
  • hr - hrvatski
  • it - italiano
  • lv - latviešu valoda
  • lt - lietuvių kalba
  • hu - magyar
  • mt - Malti
  • nl - Nederlands
  • pl - polski
  • pt - português
  • ro - română
  • sk - slovenčina
  • sl - slovenščina
  • fi - suomi
  • sv - svenska
 Index 
 Texte intégral 
Débats
Mercredi 10 juin 2015 - Strasbourg Edition révisée

État des lieux des relations entre l'Union européenne et la Russie (A8-0162/2015 - Gabrielius Landsbergis)
MPphoto
 
 

  Marielle de Sarnez (ALDE), par écrit. ‒ Le Parlement européen réaffirme son opposition aux opérations de déstabilisation militaires russes dans son voisinage proche, à l'image de ce qui se passe en Ukraine. De même, il condamne la dégradation des droits de l'Homme régulièrement constatée en Russie, sous le gouvernement de Vladimir Poutine.

Le Parlement européen dénonce un climat de plus en plus délétère envers les minorités comme les Tatars de Crimée dont les libertés et les droits sont bafoués. Les libertés des opposants politiques au gouvernement de M. Poutine sont également mises à mal : interdictions de séjour, "listes noires", détentions abusives, procès peu équitables, etc.

L'état des lieux des relations avec la Russie est donc plus que mitigé. L'Union européenne considère que l'application des accords de Minsk est nécessaire la poursuite de ses discussions.

 
Avis juridique - Politique de confidentialité