Retour au portail Europarl

Choisissez la langue de votre document :

  • bg - български
  • es - español
  • cs - čeština
  • da - dansk
  • de - Deutsch
  • et - eesti keel
  • el - ελληνικά
  • en - English
  • fr - français (sélectionné)
  • ga - Gaeilge
  • hr - hrvatski
  • it - italiano
  • lv - latviešu valoda
  • lt - lietuvių kalba
  • hu - magyar
  • mt - Malti
  • nl - Nederlands
  • pl - polski
  • pt - português
  • ro - română
  • sk - slovenčina
  • sl - slovenščina
  • fi - suomi
  • sv - svenska
 Index 
 Texte intégral 
Débats
Mercredi 10 juin 2015 - Strasbourg Edition révisée

État des lieux des relations entre l'Union européenne et la Russie (A8-0162/2015 - Gabrielius Landsbergis)
MPphoto
 
 

  Patrick Le Hyaric (GUE/NGL), par écrit. ‒ Le rapport sur les relations avec la Russie adopte une ligne de confrontation qui ne fait que renforcer la défiance entre deux ensembles obligés de s'entendre. En prenant le parti d'une confrontation, en rentrant dans les provocations russes, nous faisons le jeu des tendances les plus dures du pouvoir russe en légitimant sa vision fabriquée de puissance assiégée par un occident hostile.

Sortir de ces provocations nécessite d'y réagir avec intelligence et non de répondre par l'escalade. C'est pourquoi si je condamne fermement les interdictions d'accès au territoire russe à des députés et diplomates européens, je ne soutiens aucunement des mesures de rétorsion du même ordre qui alimentent la rhétorique nationaliste du pouvoir russe. Je ne soutiens pas davantage les réécritures de l'histoire observée en Russie sur la période stalinienne, ni celles mises en avant ici visant à englober nazisme et communisme dans un tout totalitaire.

Je soutiens au contraire le dialogue et le maintien des coopérations existantes, qui sont le moyen de maintenir des canaux de discussions au moment où les pouvoirs politiques s'affrontent. Sans naïveté, notamment vis à vis des tentatives d'influences russes sur les partis politiques européens, ni esprit d'affrontement. C'est pourquoi j'ai voté contre ce texte.

 
Avis juridique - Politique de confidentialité