Retour au portail Europarl

Choisissez la langue de votre document :

  • bg - български
  • es - español
  • cs - čeština
  • da - dansk
  • de - Deutsch
  • et - eesti keel
  • el - ελληνικά
  • en - English
  • fr - français (sélectionné)
  • ga - Gaeilge
  • hr - hrvatski
  • it - italiano
  • lv - latviešu valoda
  • lt - lietuvių kalba
  • hu - magyar
  • mt - Malti
  • nl - Nederlands
  • pl - polski
  • pt - português
  • ro - română
  • sk - slovenčina
  • sl - slovenščina
  • fi - suomi
  • sv - svenska
 Index 
 Texte intégral 
Débats
Mardi 8 septembre 2015 - Strasbourg Edition révisée

Potentiel de création d'emplois et de croissance de la recherche et de l'innovation dans l'économie bleue (A8-0214/2015 - João Ferreira)
MPphoto
 
 

  Mireille D'Ornano (ENF), par écrit. ‒ L’économie du secteur maritime et liée à l’exploitation des richesses de la mer est un domaine nécessitant des investissements à long terme, besoin que le secteur public peut en partie garantir. Le rapport de notre collègue Ferreira souligne cela à juste titre et souligne les perspectives d’avenir de l’économie bleue. Toutefois, ces propositions ne s’articulent que dans le cadre strictement européen et supranational alors qu’il s’avère évident que les États membres ont une place importante dans la mesure où il s’agit à la fois d’une politique régionale et locale et d’une politique internationale associant des pays tiers. En tant que défenseur de la subsidiarité et des politiques économiques nationales, je regrette ce manque de flexibilité, raison pour laquelle je me suis abstenue.

 
Avis juridique - Politique de confidentialité