Retour au portail Europarl

Choisissez la langue de votre document :

  • bg - български
  • es - español
  • cs - čeština
  • da - dansk
  • de - Deutsch
  • et - eesti keel
  • el - ελληνικά
  • en - English
  • fr - français (sélectionné)
  • ga - Gaeilge
  • hr - hrvatski
  • it - italiano
  • lv - latviešu valoda
  • lt - lietuvių kalba
  • hu - magyar
  • mt - Malti
  • nl - Nederlands
  • pl - polski
  • pt - português
  • ro - română
  • sk - slovenčina
  • sl - slovenščina
  • fi - suomi
  • sv - svenska
 Index 
 Texte intégral 
Débats
Mardi 8 septembre 2015 - Strasbourg Edition révisée

Potentiel de création d'emplois et de croissance de la recherche et de l'innovation dans l'économie bleue (A8-0214/2015 - João Ferreira)
MPphoto
 
 

  Marine Le Pen (ENF), par écrit. ‒ Ce rapport Ferreira sur le potentiel de création d'emplois et de croissance de la recherche et de l'innovation dans l'économie bleue balaye un large champ des compétences de l’UE (pêche, transports, énergies, construction navale...). Il prend en compte tous les aspects de chaque question comme la valeur ajoutée de l'action publique, la gestion des stocks de pêche, la préservation de l'écosystème marin, la nécessité d'un soutien au secteur de la construction navale. Le rapport souligne le rôle central des États dans le développement de l'économie bleue, ne faisant intervenir la Commission que pour promouvoir leur coopération.

En revanche, le rapport révèle une orientation idéologique qui amène le rapporteur à négliger certains apports du secteur privé à l'économie. Enfin, le rapport fait l'impasse sur le développement durable et à long terme de l'industrie touristique. J'ai décidé de m'abstenir sur ce vote.

 
Avis juridique - Politique de confidentialité