Retour au portail Europarl

Choisissez la langue de votre document :

  • bg - български
  • es - español
  • cs - čeština
  • da - dansk
  • de - Deutsch
  • et - eesti keel
  • el - ελληνικά
  • en - English
  • fr - français (sélectionné)
  • ga - Gaeilge
  • hr - hrvatski
  • it - italiano
  • lv - latviešu valoda
  • lt - lietuvių kalba
  • hu - magyar
  • mt - Malti
  • nl - Nederlands
  • pl - polski
  • pt - português
  • ro - română
  • sk - slovenčina
  • sl - slovenščina
  • fi - suomi
  • sv - svenska
 Index 
 Texte intégral 
Débats
Mardi 27 octobre 2015 - Strasbourg Edition révisée

Marché unique européen des communications électroniques (A8-0300/2015 - Pilar del Castillo Vera)
MPphoto
 
 

  Dominique Riquet (ALDE), par écrit. ‒ Après de longues négociations avec le Conseil et une intense mobilisation du groupe ALDE au sein du Parlement, je me réjouis de l'adoption du règlement sur la neutralité de l'internet et la fin des frais d'itinérance par le Parlement européen.

L'une des mesures de ce texte vise à supprimer les frais de "roaming" entre les États membres à partir du 15 juin 2017. L'abolition de ces frais qui concernent spécifiquement les échanges de SMS, d'appels et l'utilisation de l'internet mobile à partir d'un autre État membre est une étape supplémentaire dans l'aboutissement du marché unique.

L'introduction du principe de neutralité de l'internet permettrait quant à elle de placer tous les utilisateurs sur un pied d'égalité quant à la gestion du trafic.

Cette nouvelle directive bénéficiera aux entreprises, aux travailleurs transfrontaliers mais aussi aux citoyens européens qui n'auront plus à se soucier des surtaxes liées aux frais d'itinérance chaque fois qu'ils voyageront dans l'un des 28 pays de l'Union.

De plus, en imposant l'obligation aux fournisseurs d'accès à l'internet d'apporter des informations claires et précises sur le niveau et la qualité des débits, ce règlement répond aux exigences de transparence des citoyens.

 
Avis juridique - Politique de confidentialité