Retour au portail Europarl

Choisissez la langue de votre document :

  • bg - български
  • es - español
  • cs - čeština
  • da - dansk
  • de - Deutsch
  • et - eesti keel
  • el - ελληνικά
  • en - English
  • fr - français (sélectionné)
  • ga - Gaeilge
  • hr - hrvatski
  • it - italiano
  • lv - latviešu valoda
  • lt - lietuvių kalba
  • hu - magyar
  • mt - Malti
  • nl - Nederlands
  • pl - polski
  • pt - português
  • ro - română
  • sk - slovenčina
  • sl - slovenščina
  • fi - suomi
  • sv - svenska
 Index 
 Texte intégral 
Débats
Mercredi 28 octobre 2015 - Strasbourg Edition révisée

Utilisation de denrées alimentaires et d’aliments pour animaux génétiquement modifiés (A8-0305/2015 - Giovanni La Via)
MPphoto
 
 

  Jean-Luc Mélenchon (GUE/NGL), par écrit. ‒ Dans sa proposition, la Commission suggère de permettre aux États membres de restreindre ou d'interdire, sous de strictes conditions, l'utilisation des denrées alimentaires et des aliments pour animaux génétiquement modifiés sur leur territoire après que ces produits ont été autorisés ("option de retrait"). La Commission aurait pu aller plus loin et interdire tout bonnement ces produits, surtout quand on sait que les OGM mis sur le marché européen sont frauduleux et ne correspondent pas aux déclarations. Cette décision sera de toute façon difficilement applicable par les États membres par manque de contrôle.

Le rapporteur s'oppose à cette proposition, car "l'Union demeure fortement dépendante de l'approvisionnement en protéines génétiquement modifiées". En effet, en France, 80 % des animaux d'élevage sont nourris aux OGM, ils représentent 80 % des aliments utilisés dans l'élevage: raison de plus pour les interdire! Au contraire du rapporteur, qui soutient "que la proposition pourrait avoir des incidences néfastes sur l'agriculture dans l'Union", je déclare que l'avenir de l'agriculture européenne repose sur l'élevage 100 % sans OGM.

Je vote pour ce rapport qui a pour seul mérite de souligner la nullité de la proposition de la Commission.

 
Avis juridique - Politique de confidentialité