Retour au portail Europarl

Choisissez la langue de votre document :

  • bg - български
  • es - español
  • cs - čeština
  • da - dansk
  • de - Deutsch
  • et - eesti keel
  • el - ελληνικά
  • en - English
  • fr - français (sélectionné)
  • ga - Gaeilge
  • hr - hrvatski
  • it - italiano
  • lv - latviešu valoda
  • lt - lietuvių kalba
  • hu - magyar
  • mt - Malti
  • nl - Nederlands
  • pl - polski
  • pt - português
  • ro - română
  • sk - slovenčina
  • sl - slovenščina
  • fi - suomi
  • sv - svenska
 Index 
 Texte intégral 
Débats
Jeudi 29 octobre 2015 - Strasbourg Edition révisée

Semestre européen pour la coordination des politiques économiques: mise en œuvre des priorités pour 2015 (A8-0307/2015 - Dariusz Rosati)
MPphoto
 
 

  Dominique Riquet (ALDE), par écrit. ‒ Le rapport d'initiative sur le Semestre européen pour la coordination des politiques, soumis au vote des députés européens le 29 octobre, présentait plusieurs propositions pour davantage coordonner les politiques économiques et structurelles des États membres de l'Union européenne. Les principaux enjeux concernaient en partie la stimulation des investissements et le soutien à l'emploi tout en poursuivant l'assainissement des comptes publics.

Malgré l'objectif louable que prônait ce rapport, ce dernier manquait profondément de pertinence et de cohérence quant aux actions à mettre en vigueur. C'est pourquoi j'ai voté contre ce texte qui a par ailleurs été massivement rejeté par le Parlement européen (seulement 91 votes pour, 409 votes contre et 131 abstentions).

 
Avis juridique - Politique de confidentialité