Retour au portail Europarl

Choisissez la langue de votre document :

  • bg - български
  • es - español
  • cs - čeština
  • da - dansk
  • de - Deutsch
  • et - eesti keel
  • el - ελληνικά
  • en - English
  • fr - français (sélectionné)
  • ga - Gaeilge
  • hr - hrvatski
  • it - italiano
  • lv - latviešu valoda
  • lt - lietuvių kalba
  • hu - magyar
  • mt - Malti
  • nl - Nederlands
  • pl - polski
  • pt - português
  • ro - română
  • sk - slovenčina
  • sl - slovenščina
  • fi - suomi
  • sv - svenska
 Index 
 Texte intégral 
Débats
Mardi 19 janvier 2016 - Strasbourg Edition révisée

Facteurs externes faisant obstacle à l'entrepreneuriat féminin européen (A8-0369/2015 - Barbara Matera)
MPphoto
 
 

  Louis Aliot (ENF), par écrit. ‒ J'ai voté contre ce rapport sur les facteurs externes faisant obstacle à l'entrepreneuriat féminin européen. En effet, en plus de proposer des mesures sans intérêt, le texte est pollué de revendications détournées comme la promotion de l'égalité des genres dans les entreprises, le soutien aux "femmes aux identités multiples" ou encore la mise en place de cellules psychologiques pour les femmes entrepreneurs. C'est donc une série de mesures contribuant à placer la femme en victime qui est proposée ici. En outre, la seule mesure énoncée qui se voudrait intéressante concerne la sensibilisation pendant la formation scolaire, mais cette compétence relève des États membres et non de l'Union européenne.

Si je suis favorable à l'égalité des sexes dans le monde du travail, ce texte très idéologique ne présente que peu d'intérêt et promeut des mesures contre-productives, comme le congé paternité égal.

 
Avis juridique - Politique de confidentialité