Retour au portail Europarl

Choisissez la langue de votre document :

  • bg - български
  • es - español
  • cs - čeština
  • da - dansk
  • de - Deutsch
  • et - eesti keel
  • el - ελληνικά
  • en - English
  • fr - français (sélectionné)
  • ga - Gaeilge
  • hr - hrvatski
  • it - italiano
  • lv - latviešu valoda
  • lt - lietuvių kalba
  • hu - magyar
  • mt - Malti
  • nl - Nederlands
  • pl - polski
  • pt - português
  • ro - română
  • sk - slovenčina
  • sl - slovenščina
  • fi - suomi
  • sv - svenska
 Index 
 Texte intégral 
Débats
Mardi 19 janvier 2016 - Strasbourg Edition révisée

Facteurs externes faisant obstacle à l'entrepreneuriat féminin européen (A8-0369/2015 - Barbara Matera)
MPphoto
 
 

  Jean-Luc Mélenchon (GUE/NGL), par écrit. ‒ Les femmes sont sous-représentées dans l'entrepreneuriat (31 %), particulièrement dans les secteurs traditionnellement masculins comme le BTP. Ce rapport suggère davantage d'efforts dans la lutte contre les discriminations dans l'accès aux financements et les stéréotypes qui dissuadent les femmes et les jeunes filles d'emprunter des filières scientifiques ou technologiques.

Mais il s'inscrit dans la logique européenne actuelle de présenter le "tout entrepreneurial" comme la panacée à la relance de la croissance et des emplois en Europe. Le rôle du secteur public pour la création des emplois est systématiquement passé sous silence. De même que l'impact des politiques d'austérité sur les carnets de commande des PME. Je m'abstiens sur ce texte.

 
Avis juridique - Politique de confidentialité