Retour au portail Europarl

Choisissez la langue de votre document :

  • bg - български
  • es - español
  • cs - čeština
  • da - dansk
  • de - Deutsch
  • et - eesti keel
  • el - ελληνικά
  • en - English
  • fr - français (sélectionné)
  • ga - Gaeilge
  • hr - hrvatski
  • it - italiano
  • lv - latviešu valoda
  • lt - lietuvių kalba
  • hu - magyar
  • mt - Malti
  • nl - Nederlands
  • pl - polski
  • pt - português
  • ro - română
  • sk - slovenčina
  • sl - slovenščina
  • fi - suomi
  • sv - svenska
 Index 
 Texte intégral 
Débats
Mardi 12 avril 2016 - Strasbourg Edition révisée

Animaux reproducteurs et leurs produits germinaux (A8-0288/2015 - Michel Dantin)
MPphoto
 
 

  Jean-Luc Mélenchon (GUE/NGL), par écrit. ‒ La législation zootechnique de l'Union européennes (UE) vise à encourager le libre-échange intra-UE et à faciliter l'importation d'animaux reproducteurs et de leur matériel génétique.

L'élevage joue un rôle fondamental dans la conservation des races rares, et donc dans la protection de la biodiversité. En effet les races locales peuvent, à défaut de maintien d'effectifs suffisants, être menacées, ce qui représenterait une perte de biodiversité génétique. Le meilleur moyen de favoriser cet élevage est d'utiliser des reproducteurs de race pure ou des reproducteurs dont la haute qualité sur le plan génétique a été constatée.

Le rapport propose de conférer à la Commission le pouvoir d'effectuer des contrôles dans des pays tiers en provenance desquels les importations dans l'Union d'animaux reproducteurs ou de leurs spermes, ovocytes et embryons pourront être autorisées, et de fixer les conditions applicables à ces importations, notamment concernant la traçabilité à travers des certificats zootechniques qui prouvent leur origine.

Je vote pour ce texte qui vise à accroître la qualité et la diversité des races élevées en Europe.

 
Avis juridique - Politique de confidentialité