Retour au portail Europarl

Choisissez la langue de votre document :

  • bg - български
  • es - español
  • cs - čeština
  • da - dansk
  • de - Deutsch
  • et - eesti keel
  • el - ελληνικά
  • en - English
  • fr - français (sélectionné)
  • ga - Gaeilge
  • hr - hrvatski
  • it - italiano
  • lv - latviešu valoda
  • lt - lietuvių kalba
  • hu - magyar
  • mt - Malti
  • nl - Nederlands
  • pl - polski
  • pt - português
  • ro - română
  • sk - slovenčina
  • sl - slovenščina
  • fi - suomi
  • sv - svenska
 Index 
 Texte intégral 
Débats
Mardi 13 mars 2018 - Strasbourg Edition révisée

Orientations pour le budget 2019 – Section III (débat)
MPphoto
 

  Bernard Monot, au nom du groupe ENF. – Monsieur le Président, ce rapport sur les orientations générales du budget 2019 est emblématique de la vision dogmatique de l’Union européenne. Vos arguments politiques pour justifier vos dépenses budgétaires inutiles sont une litanie d’intentions totalement déconnectées des réalités et des besoins des Européens. Les dirigeants européistes vivent dans l’illusion de se croire indispensables. Comme si, avant l’Union européenne fédéraliste, il n’y avait rien! Mais vous êtes les seuls à le croire. Votre souci existentiel maintenant est que la majorité des citoyens rejette de plus en plus votre Union européenne mondialiste et ultralibérale. En Autriche, en Italie – Monsieur Viotti –, en France, dans les pays de l’Est et même en Allemagne, les peuples se réveillent et n’acceptent plus votre idéologie mondialiste et la submersion migratoire que vous imposez.

Dans votre angoisse, vous attribuez ce phénomène de révolte populaire aux mouvements politiques eurocritiques qui défendent la culture, l’identité nationale et les économies de chaque pays. Mais qui est au pouvoir depuis des décennies? Qui est responsable du chômage de masse, de la désindustrialisation, de ses ravages sociaux? Qui a organisé la soumission atlantiste des pays d’Europe? Qui a favorisé l’émergence du terrorisme islamiste et de l’insécurité des Européens? Ce ne sont pas les partis «populistes», c’est vous!

Alors, ne venez pas jeter sur nous vos propres turpitudes et assumez vos incompétences!

 
Dernière mise à jour: 5 juin 2018Avis juridique - Politique de confidentialité