Retour au portail Europarl

Choisissez la langue de votre document :

  • bg - български
  • es - español
  • cs - čeština
  • da - dansk
  • de - Deutsch
  • et - eesti keel
  • el - ελληνικά
  • en - English
  • fr - français (sélectionné)
  • ga - Gaeilge
  • hr - hrvatski
  • it - italiano
  • lv - latviešu valoda
  • lt - lietuvių kalba
  • hu - magyar
  • mt - Malti
  • nl - Nederlands
  • pl - polski
  • pt - português
  • ro - română
  • sk - slovenčina
  • sl - slovenščina
  • fi - suomi
  • sv - svenska
 Index 
 Texte intégral 
Débats
Mercredi 3 avril 2019 - Bruxelles Edition révisée

Ordre des travaux
MPphoto
 

  Eric Andrieu, au nom du groupe S&D. – Monsieur le Président, mes chers collègues, le 7 novembre 2018, la Commission a publié une communication qui était censée réduire l’exposition de nos concitoyens aux perturbateurs endocriniens. Malheureusement, force est de constater que cette feuille de route ne répond absolument pas à l’urgence sanitaire et environnementale.

Au regard de la menace que représentent ces substances pour la santé des 500 millions de citoyens européens, le groupe social-démocrate propose d’ajouter à l’ordre du jour de jeudi de cette période de session, comme troisième point, une déclaration de la Commission avec débat sur ce sujet, doublée d’une résolution qui pourrait quant à elle être adoptée lors de la session d’avril II.

 
Dernière mise à jour: 26 juin 2019Avis juridique - Politique de confidentialité