Retour au portail Europarl

Choisissez la langue de votre document :

  • bg - български
  • es - español
  • cs - čeština
  • da - dansk
  • de - Deutsch
  • et - eesti keel
  • el - ελληνικά
  • en - English
  • fr - français (sélectionné)
  • ga - Gaeilge
  • hr - hrvatski
  • it - italiano
  • lv - latviešu valoda
  • lt - lietuvių kalba
  • hu - magyar
  • mt - Malti
  • nl - Nederlands
  • pl - polski
  • pt - português
  • ro - română
  • sk - slovenčina
  • sl - slovenščina
  • fi - suomi
  • sv - svenska
 Index 
 Texte intégral 
Débats
Lundi 21 octobre 2019 - Strasbourg Edition révisée

Le danger de l'extrémisme de droite violent (à la lumière des récents événements survenus à Halle, en Allemagne) (débat)
MPphoto
 

  Leila Chaibi (GUE/NGL). – Madame la Présidente, tout d’abord, j’aimerais adresser mes pensées aux victimes de l’attentat de Halle, assassinées par un militant d’extrême droite et ma compassion la plus totale à leurs proches.

En France, ces derniers temps, nous assistons à la multiplication des discours violents de la part d’une extrême droite animée par la haine. Il y a quelques jours encore, un élu du Rassemblement national, Julien Odoul, a violemment pris à partie une mère de confession musulmane qui accompagnait son fils en sortie scolaire, simplement parce qu’elle portait un voile.

La banalisation de ces propos et de ces actes haineux est aussi entretenue par la programmation sur une chaîne télévisée, à une heure de grande écoute, d’un polémiste qui s’appelle Éric Zemmour, et qui pourtant a été condamné pour provocation à la haine raciale.

Alors, depuis ma place ici, tout à gauche de cet hémicycle, je les vois particulièrement bien ceux qui sont tout à droite, à l’extrême droite de cet hémicycle. Ils sont juste en face de moi. Ils sont nombreux, c’est sûr, mais pour autant, il ne faut pas banaliser leur présence. Il ne faut pas laisser leurs idées se propager.

Mes chers collègues, résistons à leur volonté de haine avec notre volonté de vivre ensemble, avec notre bienveillance, avec notre diversité. C’est le seul moyen de faire en sorte que des attaques comme celle de Halle ne se reproduisent pas.

 
Dernière mise à jour: 9 décembre 2019Avis juridique - Politique de confidentialité