Retour au portail Europarl

Choisissez la langue de votre document :

  • bg - български
  • es - español
  • cs - čeština
  • da - dansk
  • de - Deutsch
  • et - eesti keel
  • el - ελληνικά
  • en - English
  • fr - français (sélectionné)
  • ga - Gaeilge
  • hr - hrvatski
  • it - italiano
  • lv - latviešu valoda
  • lt - lietuvių kalba
  • hu - magyar
  • mt - Malti
  • nl - Nederlands
  • pl - polski
  • pt - português
  • ro - română
  • sk - slovenčina
  • sl - slovenščina
  • fi - suomi
  • sv - svenska
 Index 
 Texte intégral 
Débats
Mercredi 15 janvier 2020 - Strasbourg Edition provisoire

COP15 à la convention sur la diversité biologique - Kunming (2020) (débat)
MPphoto
 

  Michèle Rivasi (Verts/ALE). – Monsieur le Président, depuis dix ans, notre compréhension et notre connaissance de l’interdépendance entre la faune, la flore et les humains ont progressé, mais les destructions continuent à une échelle et à une vitesse jamais connues.

On en a parlé, un million d’espèces sont menacées d’extinction selon les chiffres de 2019 de l’IPBES, qui est un groupement de scientifiques internationaux. Nous sommes entrés vraiment dans une période de point de bascule. L’urgence climatique réclame de s’attaquer à cette perte de biodiversité et à ces facteurs dus à l’homme, qui mettent en danger le devenir de l’humanité. Et quand je parle de devenir de l’humanité, je me dis que la perte de biodiversité impacte les peuples autochtones. Personne ne parle de ces peuples autochtones, et pourtant ils entrent dans la sauvegarde de la biodiversité et ils jouent un rôle crucial.

En même temps, cette perte de biodiversité entraîne des conséquences sur les pays en voie de développement, sur la souveraineté alimentaire et sur la santé des populations.

L’Europe doit donc porter une position claire et forte à Kunming en Chine fin 2020, et nous avons le devoir de préserver ce vivant, de replanter les forêts, de dépolluer les océans et de privilégier une agriculture saine sans OGM et sans pesticides.

 
Dernière mise à jour: 20 février 2020Avis juridique - Politique de confidentialité