Retour au portail Europarl

Choisissez la langue de votre document :

  • bg - български
  • es - español
  • cs - čeština
  • da - dansk
  • de - Deutsch
  • et - eesti keel
  • el - ελληνικά
  • en - English
  • fr - français (sélectionné)
  • ga - Gaeilge
  • hr - hrvatski
  • it - italiano
  • lv - latviešu valoda
  • lt - lietuvių kalba
  • hu - magyar
  • mt - Malti
  • nl - Nederlands
  • pl - polski
  • pt - português
  • ro - română
  • sk - slovenčina
  • sl - slovenščina
  • fi - suomi
  • sv - svenska
 Index 
 Texte intégral 
Débats
Mercredi 29 janvier 2020 - Bruxelles Edition provisoire

Stratégie de l'Union pour la mobilité et les transports: mesures nécessaires d'ici à 2030 et au-delà (débat)
MPphoto
 

  Karima Delli, au nom du groupe Verts/ALE. – Madame la Présidente, Madame la Commissaire, mes chers collègues, le transport, c’est 30 % des gaz à effet de serre. C’est le seul secteur qui ne réduit pas ses gaz à effet de serre depuis 1990 et, en parallèle, aucun État membre ne respecte les accords de Paris. Ce phénomène a aussi enclenché une deuxième dynamique, qui est terrible puisque nous avons la maladie du XXI e siècle sous nos yeux, notamment cette pollution de l’air: 800 000 morts prématurés chaque année.

Et donc, Madame la Commissaire, vous nous parlez du Green Deal (Pacte vert pour l’Europe). Je suis d’accord, mais il ne faut pas du tout en faire un Green Washing! L’écologie de l’illusion mérite l’écologie des solutions. Dans cette feuille de route du Pacte vert pour l’Europe, il faut de l’audace, il faut être ambitieux, attaquer là où ça fait mal. Alors oui, on va s’attaquer à des sujets qui font mal, mais nous devons obtenir des réponses.

Premièrement, le secteur de l’aviation: il est grand temps qu’il entre dans le système de l’ETS (SEQE). Et allons plus loin pour mettre en œuvre une véritable taxe kérosène. Ce sont vos services qui ont montré qu’une taxe kérosène pouvait apporter au budget de l’État 27 milliards d’euros par an. N’est-ce pas formidable en matière de levée de fonds pour relancer ce dont nous avons besoin? Relancer le fret, relancer notamment la mobilité urbaine dure avec plus de transports en commun, plus de pistes cyclables ?

Madame la Présidente, je termine très rapidement: je n’accepte pas ou je n’accepterai pas que la Commission prenne son courage pour nous remettre un texte sur l’Eurovignette, texte qui a été torpillé par le Conseil, voté par le Parlement. Je vous remercie.

 
Dernière mise à jour: 11 février 2020Avis juridique - Politique de confidentialité