Retour au portail Europarl

Choisissez la langue de votre document :

  • bg - български
  • es - español
  • cs - čeština
  • da - dansk
  • de - Deutsch
  • et - eesti keel
  • el - ελληνικά
  • en - English
  • fr - français (sélectionné)
  • ga - Gaeilge
  • hr - hrvatski
  • it - italiano
  • lv - latviešu valoda
  • lt - lietuvių kalba
  • hu - magyar
  • mt - Malti
  • nl - Nederlands
  • pl - polski
  • pt - português
  • ro - română
  • sk - slovenčina
  • sl - slovenščina
  • fi - suomi
  • sv - svenska
 Index 
 Texte intégral 
Débats
Mardi 10 mars 2020 - Bruxelles Edition provisoire

Épidémie de coronavirus, état de la situation et mise en oeuvre d'une réponse européenne coordonnée aux incidences sanitaires, économiques et sociales (débat)
MPphoto
 

  François-Xavier Bellamy (PPE). – Madame la Présidente, face à cette épidémie de coronavirus, il nous faut une vraie réponse européenne pour mettre en œuvre des règles cohérentes qui permettent de rassurer les citoyens et de faire face à ce défi.

Sur la réponse à la crise, beaucoup a déjà été dit mais je voudrais aussi m’appuyer sur cette expérience pour pouvoir regarder notre avenir et constater ce qui n’a pas été fait. Si nous sommes aujourd’hui si inquiets, c’est aussi parce que nous nous sentons démunis face à cette crise.

Il y a trente ans, l’Europe importait 20 % des principes actifs utilisés dans les médicaments. En trente ans, nous sommes passés à 80 %, et ces produits proviennent aujourd’hui essentiellement de Chine ou d’Inde. Nous le voyons aujourd’hui, nous ne pouvons pas en rester à une simple doctrine de la concurrence qui nous pousse à externaliser la production de ces biens qui sont nécessaires à notre simple survie dans une crise comme celle-là.

Il nous faut une stratégie industrielle, il nous faut une stratégie sanitaire et il nous faut regarder notre avenir ensemble, en tentant de nous protéger face aux menaces qui se dessinent, plutôt que de réagir trop tard comme nous le faisons aujourd’hui.

Chers collègues, Madame la Commissaire, nous sommes aujourd’hui au pied du mur sur un sujet comme celui-ci. Si nous voulons garantir aux personnels de santé qui se battent aujourd’hui courageusement face à cette épidémie, notamment en Italie, il nous faut pouvoir leur apporter les moyens nécessaires à leur travail et à leur engagement.

 
Dernière mise à jour: 23 mars 2020Avis juridique - Politique de confidentialité