Retour au portail Europarl

Choisissez la langue de votre document :

  • bg - български
  • es - español
  • cs - čeština
  • da - dansk
  • de - Deutsch
  • et - eesti keel
  • el - ελληνικά
  • en - English
  • fr - français (sélectionné)
  • ga - Gaeilge
  • hr - hrvatski
  • it - italiano
  • lv - latviešu valoda
  • lt - lietuvių kalba
  • hu - magyar
  • mt - Malti
  • nl - Nederlands
  • pl - polski
  • pt - português
  • ro - română
  • sk - slovenčina
  • sl - slovenščina
  • fi - suomi
  • sv - svenska
 Index 
 Texte intégral 
Débats
Mardi 15 septembre 2020 - Bruxelles Edition provisoire

COVID-19: coordination au niveau de l’Union des évaluations sanitaires et de la classification des risques et conséquences pour l'espace Schengen et le marché unique (débat)
MPphoto
 

  Véronique Trillet-Lenoir, au nom du groupe Renew. – Madame la Présidente, Monsieur le Ministre, Monsieur le Commissaire, les citoyens européens ont été exemplaires dans leur combat contre la COVID-19. Ils ont courageusement fait face à une menace sanitaire grave. Ils ont payé le lourd tribut économique, social et psychologique du confinement. Voilà qu’ils ont été pris tout l’été dans le chaos aux frontières intérieures de l’Union européenne, soumis à des décisions unilatérales de contrôle ou de restriction de la circulation sur la base de cartographie disparates et de non-reconnaissance mutuelle des tests biologiques.

Hier des touristes, demain des travailleurs transfrontaliers, des étudiants, des artistes. Cette désorganisation aura des répercussions sanitaires mais aussi économiques, scientifiques, culturelles. La liberté de circulation au sein de l’espace Schengen ne peut pas être ainsi sans cesse menacée. La crise sanitaire ne doit pas servir d’excuse à des égoïsmes nationaux et au manque de solidarité.

Monsieur le Commissaire, l’Union européenne doit adopter rapidement des critères épidémiologiques communs et des codes couleurs comparables, nous avons vu que nous sommes sur la bonne voie. Monsieur le Ministre des affaires européennes, il est urgent d’organiser une concertation avec vos homologues sur des recommandations sanitaires concertées et si possible, communes. Ce n’est pas une question de budget, c’est une question de volonté politique. Les citoyens européens nous regardent, ils veulent davantage qu’une juxtaposition de mesures sanitaires nationales, ils réclament une véritable politique de santé publique européenne.

 
Dernière mise à jour: 13 novembre 2020Avis juridique - Politique de confidentialité