Retour au portail Europarl

Choisissez la langue de votre document :

  • bg - български
  • es - español
  • cs - čeština
  • da - dansk
  • de - Deutsch
  • et - eesti keel
  • el - ελληνικά
  • en - English
  • fr - français (sélectionné)
  • ga - Gaeilge
  • hr - hrvatski
  • it - italiano
  • lv - latviešu valoda
  • lt - lietuvių kalba
  • hu - magyar
  • mt - Malti
  • nl - Nederlands
  • pl - polski
  • pt - português
  • ro - română
  • sk - slovenčina
  • sl - slovenščina
  • fi - suomi
  • sv - svenska
 Index 
 Texte intégral 
Débats
Jeudi 17 septembre 2020 - Bruxelles Edition provisoire

Situation aux Philippines, et notamment l’affaire Maria Ressa
MPphoto
 

  Isabel Wiseler-Lima, auteure. – Madame la Présidente, la situation des droits humains est très préoccupante aux Philippines.

Les exécutions extrajudiciaires dans la lutte contre les drogues sont des pratiques inacceptables au regard de la dignité humaine, mais aussi du droit international. Nous les condamnons fermement. Tout comme nous condamnons les menaces, intimidations, viols et violences de toute sorte contre ceux qui dans le pays s’insurgent contre ces pratiques, notamment des défenseurs des droits humains et des journalistes. La liberté de la presse est d’ailleurs toute relative dans le pays vu les menaces, intimidations et violences à l’encontre des journalistes. Je voudrais dans ce contexte évoquer le nom de la journaliste Maria Ressa.

Vu les situations de détresse vécues par de nombreuses personnes aux Philippines, nous exprimons notre condamnation des violences contre les personnes LGBTIQ; notre condamnation du trafic d’enfants, de leur recrutement pour des conflits armés; notre condamnation des viols de femmes et de filles, viols d’ailleurs banalisés par des déclarations du président Duterte, absolument inacceptables.

Les députés qui voteront pour cette résolution demandent instamment au gouvernement des Philippines de se conformer à ses obligations relevant du droit international et nous demandons à l’Union européenne d’user de tous les moyens adéquats pour amener le gouvernement philippin à une gouvernance en accord avec les droits humains.

 
Dernière mise à jour: 29 septembre 2020Avis juridique - Politique de confidentialité