Index 
 Previous 
 Next 
 Full text 
Verbatim report of proceedings
XML 5k
Monday, 19 October 2020 - Brussels Revised edition

3. Statement by the President
Video of the speeches
PV
MPphoto
 

  Le Président. – Chers collègues, Mesdames et Messieurs, Samuel Paty, professeur d’histoire-géographie dans les Yvelines, en France, a été brutalement assassiné vendredi par un terroriste islamiste parce qu’il croyait à la liberté d’expression, parce qu’il voulait transmettre à ses élèves la liberté de penser, l’ouverture d’esprit et les valeurs du vivre-ensemble.

Cinq ans après l’attentat contre Charlie Hebdo, le fait de montrer, pendant son cours, une caricature de Mahomet, tue. Le fanatisme et l’intolérance tuent.

Toutes nos pensées vont à la famille et aux proches de Samuel Paty et à tout le corps enseignant, en France et partout ailleurs.

La terreur se combat par l’éducation, par l’enseignement auquel Samuel Paty croyait et tel qu’il le pratiquait. Un enseignement bienveillant et critique, ouvert sur la société, sur l’autre, prônant le dialogue et la connaissance.

Ce combat est quotidien. Il est engagé par des millions d’enseignants, qui mènent leur mission avec courage et détermination, et qui ont besoin de notre soutien, du soutien d’une société pour laquelle la liberté d’expression est une valeur fondamentale et un principe majeur.

C’est avec beaucoup d’émotion que je vous propose de faire une minute de silence en hommage à Samuel Paty, à toutes les victimes du terrorisme et à toutes celles et ceux qui le combattent au quotidien par leur métier, leur engagement et leur exemple.

(L’Assemblée, debout, observe une minute de silence)

 
Last updated: 22 December 2020Legal notice - Privacy policy